Colette's Blog

Le secret pour perdre du poids? Ce n’est peut-être pas l’exercice!

April 27, 2015
Quel est le secret pour perdre du poids? Un récent article publié dans le British Journal of Sports Medicine révèle que couper dans sa consommation de sucre et de glucides est bien plus important que de faire de l'exercice. Malgré le fait que l'obésité n'a pas cessé de battre des records depuis 30 ans, on a observé peu de changements dans les niveaux d'activité physique. Cela veut donc dire que la quantité et les types de calories que nous consommons pourraient être bien plus à blâmer dans la prise d'expansion de notre tour de taille. Bien sûr, faire de l'exercice régulièrement comporte de nombreux avantages et aide à prévenir le diabète, les maladies cardiaques et la démence, mais selon les auteurs de cet article, nos régimes faibles en calories sont bien davantage des sources de problèmes de santé que la sédentarité, l'alcool et le tabagisme combinés. « Pendant trop longtemps, le ministère de la Santé et le National Institute of Health and Care Excellence (NICE) ont induit le public en erreur en prétendant que la principale cause de l'obésité était la sédentarité », affirme Lord Ian McColl, ancien porte-parole de l'opposition en matière de santé et professeur de chirurgie en Grande-Bretagne. « Une personne obèse n'a pas à augmenter son niveau d'activité physique d'un iota pour perdre du poids; elle doit simplement manger moins. » Les auteurs estiment que les campagnes de marketing et de relations publiques qui vantent les mérites des boissons de sport très sucrées et de la malbouffe et qui les associent aux sports et à l'exercice n'ont rien fait pour aider à résoudre le problème de l'obésité. En fait, une vaste analyse économétrique sur la disponibilité du sucre à l'échelle mondiale a permis de constater que chaque 150 calories excédentaires composées de sucre (l'équivalent d'une canette de boisson gazeuse), correspondait à une hausse de 11 fois la prévalence du diabète de type 1 comparativement à 150 calories provenant de gras ou de protéines. Une autre étude récente dans le domaine de la nutrition conclut que restreindre l'apport en glucides est la stratégie numéro un pour réduire les risques de syndrome métabolique et devrait constituer la première approche dans la gestion du diabète. Enfin, les auteurs de cet article font voler en éclat le mythe voulant qu'il soit essentiel de se gorger de glucides pour offrir une bonne performance sportive : « Selon nos expériences récentes, adopter un régime faible en glucides et à teneur élevée en gras a permis à des athlètes de réduire leur taux de gras corporel tout en maintenant un bon niveau de performance », affirme Peter Brukner, médecin de l'équipe australienne de cricket et professeur de médecine sportive à l'Université de La Trobe. « De plus, il ne fait pas de doute que cette approche comporte des avantages pour la santé en général. » Le verdict? Un régime faible en glucides, mais à teneur élevée en gras, comporte toute une gamme d'avantages en matière de perte de poids, de santé globale et de performance sportive. « Il est temps de mettre un terme aux préjudices causés par la machine de relations publiques associée à l'industrie de la malbouffe. Brisons le mythe qui associe l'inactivité et l'obésité. On ne peut pas battre un mauvais régime alimentaire », concluent les auteurs de l'article.

More From Colette

Should You Do a Fat Fast?

The Fat Fast is a short-term, low-calorie, high-fat program (1,000 calories/day and 80% fat) that you follow for three to five days to help jump start your metabolism and help with weight management.

Read More »

How to Start an Exercise Program

It’s never too early or too late to start an exercise program that complements your low carb lifestyle.

Read More »

What to Know About Plant Based Burgers.

You may be seeing your share of plant-based burgers, such as Impossible Burger and Beyond Meat, at barbecues and gatherings this summer, and you’ll also find them on the menus at many restaurants.

Read More »